Posts in Category: Santé

SALADE MINCEUR AU GINGEMBRE MOULU

Le Gingembre a une place prépondérante dans la médecine Ayurvédique. Reconnu pour son efficacité contre l’état nauséeux en général, le gingembre peut aussi stimuler l’appétit. En Europe, le gingembre est considéré comme étant une plante aphrodisiaque mais ce qui est certain, c’est qu’associé aux fruits exotiques comme l’ananas le gingembre moulu aide à perdre du poids. Pour rester en bonne santé, adoptons la salade minceur au gingembre moulu.

La recette de la salade de fruit

Temps de préparation : 10 mn                                                                                

Ingrédients pour 2 personnes :

Régime minceur au gingembre moulu

¼ de melon vert d’Espagne

½ ananas moyen

1 Pomélo

1 Pomme

1 Citron vert

1 cuillère à café de Gingembre moulu

Feuilles de menthe

2 cuillères à soupe de Rhum blanc (Facultatif)

 

Action !!

  1. Laver les fruits et les feuilles de menthe
  2. Découper le melon vert d’Espagne, la pomme et la pulpe d’ananas en petits cubes
  3. Récupérer la pulpe rose du pomélo pour éviter trop d’amertume
  4. Découper les feuilles de menthe en fines lamelles
  5. Placer tous les ingrédients dans un bol, ajouter le jus de citron, le gingembre moulu, le rhum et mélanger délicatement.
  6. Garder au réfrigérateur 1 heure et déguster

Astuce :  Réserver le demi-ananas vidé ou le demi-melon vidé pour la présentation et gardez la ligne !!

Je vous invite à commenter et à me faire part de votre propre expérience qui, je n’en doute pas, est très passionnante. 
N’hésitez pas à partager ce lien vers les réseaux sociaux de votre choix pour faire profiter à d’autres amis.
Veloma ou à bientôt pour un autre sujet qui nous concerne tous !!

LES GRAINES DE FENOUIL – FENNEL SEEDS – FOENICULUM VULGARE

 Sans le savoir, nous sommes entourés de plantes aux milles vertus. Soyons curieux!

 

Le fenouil Foeniculum vulgare est une plante vivace bisannuelle de la famille des Apiacées (ombellifères), qui s’est naturalisée à travers le monde principalement dans les biomes au climat méditerranéen. Il contient des fibres, des protéines, de la vitamine B, du calcium, du fer, du magnésium…Les graines de fenouil sont 52% de carbohydrates et contiennent 15% de gras, 40% de fibres diététiques, 16% de protéines et 9% d’eau.

Histoire du Fenouil

C’est l’une des 9 épices vénérées par les anglo-saxon comme herbes sacrées. L’histoire du fenouil est connue depuis l’antiquité. Jadis, le fenouil était considéré comme une plante magique aphrodisiaque. Dans la civilisation romaine, durant les bacchanales, un grand pied de fenouil représentant un symbole Phallique fut l’emblème de Bacchus. Dans la Grèce antique, il était associé à la claire vision.

Le nom grec du Fenouil est « Marathos » en référence à l’abondance de cette plante sur le fameux champ de bataille de Marathon en 490 avant J-C. Les graines de fenouils symbolisent la longévité, le courage et la force.

LES BIENFAITS DES GRAINES DE FENOUIL

Très utilisé en phytothérapie, le fenouil est une des quatre semences chaudes des anciens, répertoriées ainsi pour son importante action contre l’aérophagie, le ballonnement, la nausée et les maux d’estomac… Chez l’adulte, l’infusion de graines de fenouil réduit les ballonnements dus au désordre intestinal. Chez les bébés, en sirop, elles soulagent des coliques et autres douleurs lors de la poussée dentaire.

Les bienfaits des graines de fenouil utilisées en décoction, ou ajoutées comme épice, aident à faire monter le lait des femmes allaitantes. Au quotidien, une petite infusion de graines de Fenouil serait un plus pour notre santé. En Inde, l’infusion aux graines de fenouil bue ou en en application direct aux yeux est reconnue pour améliorer la vue. Ceci est juste une documentation, rien ne vaut l’avis de votre médecin. 

UTILISATION DES GRAINES DE FENOUIL EN CUISINE 

On retrouve les graines de fenouil dans la fameuse composition des 5 épices chinois et dans la majorité des spécialités en Inde et ses environs où légèrement grillées elles peuvent servir de digestif après les repas. En Italie, l’ingrédient principal de la fameuse saucisse italienne sont les graines de fenouils.

En cuisine, c’est un légume dont toutes les parties sont comestibles. Le bulbe peut être consommé en salade, bouilli, ou braisé ; Les feuilles en salade ou en garniture, dans les sauces et les soupes ; les graines comme épices ou aromates. Son goût proche de celui de l’anis est souvent associé aux poissons. Elles rentrent également dans la fabrication d’apéritifs tels le Pastis, l’absinthe, les liqueurs, le rhum arrangé etc… acheter des graines de fenouil

Nos suggestions de préparations 

  • Légumes sautés au wok
  • Poisson au coco
  • Poulet à la sauce tomate
  • Les saucisses italiennes
  • Des pâtes
  • Etc…

Je vous invite à commenter et à me faire part de votre propre expérience qui, je n’en doute pas, est très passionnante.
N’hésitez pas à partager ce lien vers les réseaux sociaux de votre choix pour faire profiter à d’autres amis.
Veloma ou à bientôt pour un autre sujet qui nous concerne tous!!

LES HABITUDES ALIMENTAIRES MALGACHES

Manger c’est vivre. Les habitudes alimentaires suscitent des débats passionnés. Le repas passe du simple besoin de survie de l’homme jusqu’à atteindre une forme d’art de vivre dans certaines cultures. Dans tous les cas, si la variété du choix et la façon de préparer le repas diffèrent, les malgaches font du repas une poésie.

Quelques dictons malgaches autour du repas :

  • « Manasa vahiny tsy tonga : Sady voky no afaka adidy »  »Un invité qui annule au dernier moment ne nous offusque pas car nous ne sommes plus tenus par le devoir et nous mangeons bien »
  • « Tagnana ankavia miandry » ‘’Notre main gauche vous a attendu mais la droite a déjà commencé ». (Pour les personnes qui arrivent en retard au repas) 

Dans le Nord-Est de Madagascar d’où je viens, l’art de la table a évolué. Les citadins mangent avec fourchettes et couteaux mais, dans nos campagnes nous continuons de manger avec seulement une cuillère et nos dents font office de couteaux et fourchettes. Et, quand on n’a plus de dent, les dictons moqueurs sont légions dont voici mon préféré : « Mivezivezy ny katsaka ambavan’ny antitra »  »Le grain de maïs fait beaucoup de va et vient dans la vieille bouche sans dents. » 🙂

Que ce soit lors des fêtes traditionnelles où nous mangeons dans des feuilles de  »Lingoza » (Amomum angustifolium )  pour ne pas avoir à faire la vaisselle, ou dans la vie de tous les jours, le riz reste l’aliment de base. En effet, on en mange aux 3 principaux repas de la journée. Voici un exemple d’un repas classique du malgache moyen qui généralement est accompagné d’ une pâte de piment.

Au petit déjeuner nous prenons ce qu’on appelle :« Ankera » »Restes de la veille’‘ ou du manioc doux, patates douces, ignames, bananes vertes etc.…Du thé qui en réalité est une infusion de feuilles de  »ravimboafotsy » seules ou mélangées aux feuilles de citronnelles, aux bâtons de cannelle ou encore à du gingembre. On termine le petit déjeuner avec du café et bien sûr du lait de zébu quand une vache a un petit.

Au déjeuner c’est une grosse part de riz accompagné de temps en temps de poisson ou de viande pour ceux qui en ont les moyens. Mais, riches ou pauvres mangent le riz avec le  »ro-mazava’‘ un bouillon de feuilles diverses et variées de moringa, de manioc, de patates douces Etc.… sans oublier achards de légume ou le rougail de tomate. Le tout stimulé par la pâte de piment à la malgache.

Le bon bol de  »rano ampango » est omniprésent : L’eau bouillie dans la casserole qui a servi à cuire le riz et dont on a pris soin de brûler le fond pour parfumer le riz mais aussi pour donner une jolie teinte ambrée à l’eau. En réalité, le charbon contenu dans le  »rano ampango » prévient d’éventuels dérangements intestinaux. Nos ancêtres étaient docteurs ! 🙂 Nous ne buvons que de cette eau bouillie pour ne pas tomber malade.

Le dîner c’est à peu près la même chose qu’à midi, toujours poussé à coup de  »rano ampango ».

Notre goûter de quatre heure de l’après-midi est généralement fait de racines bouillies salées ou sucrée. Même si on s’est explosé la panse au goûter, deux heures après nous faisons toujours honneur à la grosse assiette de riz. Mon oncle avait l’habitude de dire que dans le ventre du vrai malgache le riz a une place très spéciale qu’il faut satisfaire. Et je l’ai cru parce qu’on a toujours bon appétit dans ma famille.

Vous vous demandez où est le dessert, et bien ce sont des fruits à volonté à n’importe quelle heure de la journée et dieu sait qu’à Antalaha Madagascar nous avons un large choix de fruits exotiques. Toute l’année on a des fruits connus tels que papayes, mangues, litchis, oranges, mandarines, ananas, canne à sucres, et des plus exotiques moins connus comme les jacques, sapota, les prunes Cythère et toutes sortes de baies sauvages, des caramboles et beaucoup d’autres encore. Je n’exagère pas, il y en a vraiment beaucoup.

Traditionnellement l’expression :  »Suivre un régime amincissant » n’existait pas vu la faible teneur en calorie dans tous ces aliments. Le monde moderne nous a apporté tout ce qui peut faire grossir et nous sommes actuellement en train de réaliser que l’obésité existe déjà dans certaines régions aisées de Madagascar.

Doit-on s’en inquiéter ou en rire ? Il fut un temps où une femme bien en chair était enviée et faisait la fierté de son époux parce que c’était un signe de bonne condition sociale.

Je vous invite à commenter et à me faire part de votre propre expérience qui, je n’en doute pas, est très passionnante.
N’hésitez pas à partager ce lien vers les réseaux sociaux de votre choix pour faire profiter à d’autres amis.
Veloma ou à bientôt pour un autre sujet qui nous concerne tous!!

 

CONFITURE DE BRUGNON AU GINGEMBRE

LE GINGEMBRE « ÉPICE DES DIEUX »

Comme un peu partout dans le monde, le Gingembre est l’épice phare dans la cuisine malgache. Il est autant utilisé dans les recettes salées que sucrées.

Originaire d’Asie, le Gingembre est une plante à Rhizome de la famille des Zingibéracée.

Le Gingembre est composé d’une quarantaine d’actifs antioxydants qui peuvent être libérés durant la cuisson car ils résistent à la chaleur.

Riche en Gingérol, en Shogérol et en Paradol, le Gingembre est un analgésique et un puissant anti-inflammatoire.

Nous pouvons donc user et abuser du Gingembre, c’est tout à notre santé!

«Sakaytany mangitry am-bava, viavy tsara mangitry an-day» Ce qui en substance veut dire: «Le Gingembre est bon en bouche autant que la belle femme est bonne sous une moustiquaire»

Allusion aux effets  »Aphrodisiaques » du Gingembre.

A Madagascar on l’appelle «Sakamalao» (Piment mentholé) ou «Sakaytany» (Piment de terre). Vivant en France, j’ai décidé d’épicer ma confiture de pêches au Gingembre pour prévenir des infections dues au froid qui arrive bientôt.

Essayez la recette, vous ne serez pas déçus!

CONFITURE DE BRUGNONS AU GINGEMBRE

Temps de préparation: 20 mn

Temps de cuisson: 1h

Pour 3 pots de 250 ml

Action!!

  1. Laver les fruits, les dénoyauter et découper la pulpe avec la peau en petits dés de 1 cm² environ.

  2. Laver, peler et râper le Gingembre.

  3. Dans un faitout porter l’eau à ébullition et y verser le sucre pour en faire du sirop. Y ajouter ensuite les Brugnons, le Gingembre, le jus d’1/2 citron les Gousses de Vanille et le Bâton de Cannelle.

  4. Laisser évaporer l’eau à grand feu en remuant de temps en temps jusqu’à ce que la confiture s’épaississe.

Astuce!!

Pour savoir si la confiture est bien finie, poser un peu de sirop dans une assiette propre et bien sèche, attendre un peu et incliner l’assiette. S’il coule et tombe c’est qu’il faut encore l’épaissir et continuer la cuisson. Si le sirop se fige, vous pouvez arrêter le feu et mettre votre confiture en bocal tant que c’est chaud.

Mazotoa Homana ô ô. ( Bon appétit )

Je vous invite à commenter et à me faire part de votre propre expérience qui, je n’en doute pas, est très passionnante.

N’hésitez pas à partager ce lien vers les réseaux sociaux de votre choix pour faire profiter à d’autres amis.

Veloma ou à bientôt pour un autre sujet qui nous concerne tous!!

LE GINGEMBRE «ÉPICE DES DIEUX»

LA SOUPE DE POULET AU GINGEMBRE

A LA MALGACHE

Comme un peu partout dans le monde, le Gingembre est l’épice phare dans la cuisine malgache. Il est autant utilisé dans les recettes salées que sucrées.

Originaire d’Asie, le Gingembre est une plante à Rhizome de la famille des Zingibéracée.

Le Gingembre est composé d’une quarantaine d’actifs antioxydants qui peuvent être libérés durant la cuisson car ils résistent à la chaleur.

Riche en Gingérol, en Shogérol et en Paradol, le Gingembre est un analgésique et un puissant anti-inflammatoire.

« Sery vitan’ny sakamalao tsy hamonoana vantotr’akoho » Ce qui en substance veut dire: « Pourquoi sacrifier un coq lorsqu’on peut soigner le rhume avec du gingembre?»

A Madagascar on l’appelle «Sakamalao» (Piment mentholé) ou «Sakaytany» (Piment de terre). A part le fait d’utiliser cette épice à toutes les sauces, le Bouillon de Coq au Gingembre est le meilleur remède connu et prisé pour prévenir des infections dues au froid.

Nous pouvons donc user et abuser du Gingembre, c’est tout à notre santé!

RECETTE DE LA SOUPE DE POULET AU GINGEMBRE A LA MALGACHE

Temps de préparation: 20 mn

Temps de cuisson: 45 mn

Ingrédients pour 6 personnes.

Action!!

  1. Découper le poulet, Saler puis poivrer.

  2. Rajouter le Gingembre en poudre ou le Gingembre frais finement râpé. Bien mélanger le tout et laisser reposer.

  3. Porter l’eau à ébullition et y plonger les morceaux de poulet assaisonnés.

  4. Laisser mijoter à feu moyen 30 minutes et rectifier l’assaisonnement si nécessaire.

  5. Servir très chaud en l’agrémentant de ciboulette hachée.

    Mazotoa Homana ô ô. ( Bon appétit )

    Je vous invite à commenter et à me faire part de votre propre expérience qui, je n’en doute pas, est très passionnante.
    N’hésitez pas à partager ce lien vers les réseaux sociaux de votre choix pour faire profiter à d’autres amis.
    Veloma ou à bientôt pour un autre sujet qui nous concerne tous!!

SIMPLE FAÇON DE FAIRE DU BEURRE DE CACAHUÈTE

L’ARACHIDE

A Madagascar l’arachide ou cacahuète se dit  » Voanjo »( se prononce vouandjou) et plus communément pisitasy. On en fait des gâteaux, des bonbons et le fameux rougail malgache qui, en fait, est du beurre de cacahuète mixé avec des tomates fraîches salées et épicées (pimentées). Très prisé en accompagnement des fameuses  »Brochettes parties » qu’à Antalaha on appelle  »Moskiky » ou dans les haut plateaux  »Masikita »

De la famille des Fabacées, ces Graines Oléagineuses poussent à Madagascar sur un sol léger et bien drainé. Après fécondation, les fleurs de l’arachide qui se trouvent sous les feuilles s’allongent et se courbent pour enterrer ses fruits qui mûrissent à une profondeur de 3 à 5 cm.

Encore très peu exploitée à Madagascar, l’arachide est néanmoins consommé dans quasiment toute l’île. Avec un cycle de production court qui va de 90 à 150 jours, l’arachide fleurit environ 1 mois après le semis. L’apport en azote est très important qu’il est recommandé d’en faire une culture de contre saison à défaut d’en produire de façon industrielle.

Le fruit de l’arachide contient du resvératrol qui est un puissant anti-oxydant et anti-microbien naturels. (Beaucoup plus que dans le raisin rouge). Il apporte de la vitamine E, du magnésium et aussi de l’acide folique (Vitamine B9).

Les adeptes de Sport de Musculation et les personnes qui n’ont pas de dents en sont friands pour son important apport naturel en calories et en protéines pas cher.                                                                                              Les Lipides présentes dans la pâte d’arachide sont bonnes car elles participent au bon fonctionnement du système Cardiovasculaire et aident à lutter contre le Mauvais Cholestérol.

Il va de soi que c’est l’aliment recommandé pour nos enfants qui souffrent de Malnutrition.

Wikipédia dit que, consommé avec du Manioc doux ou sans, l’Arachide est un Fortifiant Sexuel…:)

BEURRE DE CACAHUETE BASIQUE

Temps de préparation: 10 minutes

Temps de cuisson: 0

Ingrédients:

  • 200 gr d’arachides torréfiées.

  • 2 cuillerées à soupe d’huile d’arachides.

  • 1 cuillerée à soupe de miel de baies roses.

  • sel et poivre.

Action!!

  • Placer tous les ingrédients dans un bol mixeur et mixer jusqu’à obtenir une pâte lisse. Arrêter de temps en temps le mixeur pour ne pas le surchauffer. Ou bien,                                                                                              ( Mettre le tout au pilon et piler jusqu’à obtenir une pâte lisse)

  • Verser le beurre de cacahuète obtenu dans un bocal préalablement stérilisé et déguster.

Se conserve jusqu’à 3 mois au réfrigérateur et juste 1 semaine à température ambiante.

Mazotoa Homana ô ô. ( Bon appétit )

Je vous invite à commenter et à me faire part de votre propre expérience qui, je n’en doute pas, est très passionnante.

N’hésitez pas à partager ce lien vers les réseaux sociaux de votre choix pour faire profiter à d’autres amis.

Veloma ou à bientôt pour un autre sujet qui nous concerne tous!!

Comment j’ai perdu du poids grâce à la volonté et à l’auto-discipline

5 REGLES A SUIVRE POUR PERDRE DU POIDS SANS DEPRIMER

Écrit pour vous par Clovissia S. Touvent à partir d’une expérience personnelle.

Nous, femmes malgaches, sommes réputées belles et bien proportionnées physiquement. Arrivées en France nous prenons vite du poids à cause du changement radical des habitudes alimentaires européennes qui, reconnaissons le, sont beaucoup plus caloriques par rapport aux produits naturels que nous avons à Madagascar. Nous ne sommes pas grandes de taille et finissons vite par ressembler à un sac de patate.

Le surpoids est souvent la conséquence d’un style de vie qui dérègle le métabolisme du corps, tels que:

  • Trouble psychologique qui se manifeste par un état anxieux et dépressif (Problème familiale, professionnel ou économique.)
  • Le manque de sommeil.
  • Trouble du comportement alimentaire ( Consommation compulsive, grignotage,boulimie etc…)

Pour ma part c’était du à un peu de toutes ces trois raisons sus citées que je suis passée de 50kg à 65kg en 6 ans. La prise de conscience et le premier mois d’action ont été très éprouvants par son caractère frustrant qui pousse plus à l’abandon qu’à autre chose.

Mais grâce à de la volonté et à de l’auto-discipline, je me suis surpassée et savoure mon succès en gérant mes acquis.

I- Auto-évaluez vous avec honnêteté

-Testez votre Indice de Masse Corporelle:

Divisez votre poids en kg par le carré de votre taille exprimé en m.

Ex. Si je pèse 55 kg et mesure 1,55 m

55 : (1,55×1,55 )

55 : 2,4025m²

22,89 kg/m²

Votre IMC:

  • Inférieur à 18,5 kg/m²…………………vous avez une insuffisance pondérale
  • Entre 18,5 et 25 kg/m²……………… vous avez une corpulence normale
  • Entre 25 et 30 kg/m²………………….vous êtes en surpoids
  • Supérieur à 30 kg/m²…………………vous êtes obèse

Faîtes une liste des raisons possibles de la prise de poids:

  • Si c’est diagnostiqué comme étant une maladie, allez voir le médecin qui s’en chargera.
  • Si c’est le résultat de votre style de vie ou habitudes alimentaires, et bien,  » sachez que vous êtes votre seule remède ».

II-  »Sandry be tsy ataon’olo »

 »Ce n’est pas parce qu’on vous a jeté un sort que vous êtes gros »

Reconnaissez que c’est votre propre fourchette qui a porté tous ces aliments nocifs à votre bouche. Prenez donc vos responsabilités à bras le corps et agissez.

III- Décidez de changer et de réussir

Prenez vos dispositions en établissant un programme pour perdre du poids. Le plus simple étant de faire plus d’exercices physiques et de bien manger à votre faim en réduisant les apports en calories.

IV- Ceux qui sont au chapitre 5 de leur programme ont bien commencé par le chapitre 1

  • Ne forcez pas votre corps en le brusquant: Fixez vous des objectifs à très courts termes et faciles à réaliser.
  • Prenez les 3 principaux repas à faible teneur en calories sans grignoter entre les heures de repas.
  • Commencez par 15 à 30 minutes d’exercices physiques tous les jours, aux heures qui vous conviennent le mieux. Selon votre morphologie, ciblez les parties du corps à travailler: (Hanches, bras, abdominaux, fessiers etc…)
  • Augmentez le niveau avec le temps et ne lâchez rien. Seule la persévérance dans le temps donne de bons résultats.
  • Ignorez les publicités qui vantent la perte de dizaine de kilo en peu de temps.

V- Célébrez chaque résultat acquis

Chaque petite étape de franchie vous pousse à vous surpasser et continuer. C’est la persévérance. Gérez et préservez chaque petit résultat qui, en s’accumulant, aboutira au succès que vous ne devrez qu’à vous même.

A vos tenues de sport mesdames et messieurs!! et marchez la tête haute et le fessier haut!!

Je vous invite à commenter et à me faire part de votre propre expérience qui, je n’en doute pas, est très passionnante.

N’hésitez pas à partager ce lien vers les réseaux sociaux de votre choix pour en faire profiter à d’autres amis.

Veloma ou à bientôt pour un autre sujet qui nous concerne tous!!