CURCUMA – 10 CHOSES À SAVOIR SUR LE TAMOTAMO
Blog Le kanto
CURCUMA – 10 CHOSES À SAVOIR SUR LE TAMOTAMO

Curcuma – 10 choses importantes à savoir sur le rhizome. Ce thème englobe les bienfaits et contre-indications sur l’utilisation de la racine. En effet, l’intérêt de la plante à racine, que l’on appelle tamotamo à Madagascar se trouve dans la qualité de ses composants. Car, c’est à la fois une épice et un agent phyto-thérapeutique insoupçonné. Bien évidemment, je parlerai des vertus du produit et des idées reçues mais ne m’y attarderai pas. En revanche, je développerai plutôt plusieurs façons d’utiliser la racine magique pour pleinement profiter de ses bienfaits.

Origine et histoire du curcuma

L’utilisation du curcuma remonte à plus de cinq mille ans avant notre ère. Puisque la plante est déjà mentionnée dans les textes sanscrits indiens et, depuis, son succès ne s’est pas démenti. Sans surprise, l’Inde et les régions avoisinantes sont toujours les plus grands utilisateurs de la plante à rhizome. De fait, ils en sont aussi les premiers producteurs au monde comme il est détaillé dans l’ordre d’importance ci-dessous :

1.    L’Inde

2.    Le Bangladesh

3.    Le Pakistan

Il se trouve que, le curcuma de Madagascar pousse de façon sauvage et ne représente que 1% de la production mondiale. Mais elle tend à être connue, non pas en termes quantitatives mais, qualitatives. On y mesure effectivement un taux de curcumine, l’agent antioxydant, s’élevant à plus de 7,5% (source) ; Ce qui lui vaut une bonne place en termes de qualité. Par conséquent, la demande croissante du tamotamo malgache motive les producteurs de l’est du pays à en produire plus. De ce fait, si la production du rhizome n’était que de 5 tonnes en 2008 ; Elle a en outre été multipliée par 100 en moins de dix ans pour atteindre les 500 tonnes en 2017.  

Comment choisir le curcuma

Un gage de bonne santé mentale et physique selon la médecine ayurvédique

La meilleure manière de choisir et consommer un bon curcuma c’est de privilégier la racine fraîche. Mais comment faire si l’on n’en trouve pas ? Le rhizome qui est de la même famille que le gingembre et de la cardamome est aussi efficace moulu. L’essentiel est de veiller à choisir la racine séchée, torréfiée et moulue soit d’une couleur orange foncé. À ce propos, savez-vous que le responsable de la couleur orangée de toute forme de curry est la présence de curcuma ?

Outre la consommation du tamotamo frais, le produit est aussi présenté sous forme de gélules, voire même d’huile essentielle. Ainsi, il n’est pas rare de trouver chez l’herboriste des mélanges à base d’extrait d’essence de curcuma. Ceci pour soigner entre autres des maladies du foie.

Vertus et bienfaits du curcuma

Il se trouve que l’on prête au curcuma toutes sortes de vertus aussi bien avérées que fantaisistes. À ce sujet, seuls les médecins peuvent distinguer le vrai du faux. Ce dont on est sûr c’est que, dans la médecine ayurvédique, le curcuma sert à purifier l’âme. Il est par ailleurs préconisé dans cette pratique millénaire pour guérir de toutes sortes de maladie de peau. Et grâce à la présence massive de curcumine responsable du taux élevé d’antioxydant, c’est une source certaine de jouvence. Mais n’étant pas médecin, je reste sur l’étude menée en 2017 par des scientifiques concluant que ; Les molécules de la curcumine sont instables et n’ont pour l’instant que des effets placébo sur la santé.

Une seule certitude persiste : Consommé en tant qu’épice, le curcuma rehausse agréablement le goût des aliments grâce à sa saveur aromatique légèrement amer.

Curcuma et contre-indications

Lorsque consommé en quantité alimentaire, le curcuma ne présente aucun effet négatif sur la santé. Néanmoins, comme dans toutes formes d’excès, la prise du tamotamo en grande quantité peut être néfaste pour notre organisme. Car les dommages sur les reins et le foie se sont avérés sur des sujets ayant abusés de la racine. C’est la raison pour laquelle, je ne répèterai jamais assez : « Toujours demander l’avis d’un médecin ou pharmacien avant de coupler la prise de curcuma à un traitement en cours ».

La santé au naturel dépend du choix de ce que l’on porte à la bouche.

5 façons d’utiliser le curcuma en toute sécurité

Après tout, le curcuma n’est qu’une épice et pour cela, il est plus facile et plus courant de l’utiliser en cuisine. Pour son goût légèrement amer et poivré, il est absolument judicieux d’ajouter l’épice aux préparations plutôt onctueuses. Ainsi, dans les délicieuses recettes au lait de coco par exemple, le tamotamo équilibre et allège les plats. Ce qui au final, donne une envoûtante saveur de voyage vers les îles tropicales.

Par ailleurs, il a été démontré que, associer le poivre de Madagascar au curcuma décuplerait les bienfaits du rhizome. Car la pipérine contenue dans le poivre exacerbe encore plus les propriétés antioxydant de la racine magique.

Soin visage au curcuma

Retrouvez la jeunesse du visage grâce à ce masque au curcuma

Le tamotamo est connu à Madagascar depuis le seizième siècle lors du passage des arabes sur l’île. Et, très vite, les femmes ont compris que le masque de soin du visage au curcuma les protégeait du soleil. Elles pouvaient ainsi garder la peau du visage douce et satinée. L’idée d’ajouter du miel et de l’huile de coco est effectivement apparue beaucoup plus tard.

Pour ce faire, il faut juste mélanger une cuillère à soupe de curcuma à du miel et de l’huile de coco. Bien mélanger le tout et l’appliquer ensuite au visage en gardant une vingtaine de minutes. Résultat, après le rinçage à l’eau chaude d’abord puis une finition à l’eau froide, le visage s’en trouve vivifié et rajeuni.

Masque capillaire au curcuma

Des cheveux crépus renforcés et hydratés en profondeur grâce au tamotamo. Cliquez pour voir comment faire un masque capillaire au curcuma!

Le curcuma est un concentré d’antioxydants responsables de la jeunesse de nos cellules. De ce fait, il rentre dans la composition du masque capillaire fait maison afin de renforcer les cheveux et purifier le cuir chevelu. Pour ma part, ayant les cheveux crépus qui se cassent facilement ; Le masque hydratant au curcuma me permet de les garder souples et faciles à coiffer.

Avec des ingrédients déjà disponibles dans nos placards, on peut se faire soi-même un masque capillaire hydratant. Cette pratique permet par ailleurs de limiter l’usage de produits industriels auxquels on se tartine le corps à longueur de vie. Pour cela, il nous faut une cuillère à soupe de curcuma moulu, de l’huile d’olive ou de coco et un pot d’yaourt nature. Il suffit ensuite de bien les mélanger et de les appliquer comme un masque capillaire habituel. 

Lait doré ayurvédique au curcuma

Cliquez pour voir la vidéo de la recette ayurvédique: Lait d’or au tamotamo

Je disais plus haut que la médecine ayurvédique préconise l’utilisation du curcuma tant en application qu’à la consommation. Je vous présente donc, le lait doré, une boisson millénaire indienne à base de lait de coco et de curcuma. Il va de soi que l’ajout de poivre garantit l’efficacité de la préparation. On peut aussi adoucir la boisson ayurvédique en y ajoutant du miel. Pour en savoir plus cliquez sur l’image ci-contre.

Recette du riz curcuma au lait de coco

Le riz curcuma au lait de coco est vraiment délicieux. Pour faire la recette, j’ai ajouté l’épice à mon riz et remplacé la moitié d’eau par du lait de coco. J’ai ensuite relevé le plat en ajoutant du poivre et du sel. Le résultat est bluffant de beauté avec un goût agréablement onctueux sans pour autant être écœurant. C’est que le tamotamo associé au poivre allègent et équilibrent cette préparation ancestrale malgache. Pour voir comment je prépare la recette, cliquez sur l’image ci-contre.

Préparation de l’Achards de légumes au tamotamo malagasy 

Achards de légumes au curcuma : Un classique incontournable pour satisfaire les papilles délicates.

Il y a une recette que l’on trouve régulièrement sur les tables malgaches que l’on appelle l’achards de légumes. Il s’agit en fait de mélange de plusieurs variétés de légumes préalablement blanchis et assaisonnés au curcuma, sel et poivre. Au même titre que la pâte de piment ou le rougail, l’achards de légumes fait partie des incontournables. Et, toujours avec du tamotamo puisque c’est la condition sine qua non pour réussir l’assortiment de légumes cuits. Ainsi, pour faire le vrai achards de légumes, il faut avoir l’épice à portée de main. Retrouvez les subtilités de la recette facile en cliquant sur l’image à votre droite.

Je vous ai résumé tout l’article sous forme de document reportage pour mieux comprendre les tenants et aboutissants du rhizome magique.

 

Vite fait

LA NEWSLETTER

Promotions sur www.epiceslekanto.com

Les épices moins chères par lot de 3

Commentaires
Derniers commentaires.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *