Piment confit – Sakay, Légumes et épices de Madagascar
Blog Le kanto
Piment confit – Sakay, Légumes et épices de Madagascar

Piment confit, voire le piment en général est ancré dans les habitudes alimentaires malgaches. En effet, à Madagascar, nous veillons toujours à avoir du piment dans un coin de notre potager. Et cela peu importe la variété ; C’est comme s’il suffisait d’avoir du sakay à table pour que tout aille bien. Il est d’ailleurs inimaginable de manquer de sakay qui en malgache signifie le piment. C’est que le condiment est omniprésent dans nos cuisines.

À Madagascar, il pousse plusieurs variétés de piment mais les plus prisées restent le pili-pili et le habanero. Ce dernier est plus connu sur place comme le Tsy lanin-diny lahy ou le Birehoreho dans le nord du pays.

Caractéristiques du piment confit

Piment confit est ce que l’on retrouve souvent au bout de l’étagère des cuisines malgaches. Bien évidemment, dans d’autres pays le condiment est aussi prisé qu’à Madagascar mais je ne peux parler que ce que je sais. Voici donc les caractéristiques de la recette.

Cuisine d’inspiration : Madagascar et îles tropicales     Type de plat : Condiment

Temps de préparation : 20 minutes              Durée de macération : 10 jours

Durée de conservation: 6 mois au frais        Durée de cuisson : 0

Ingrédients pour réaliser un bocal de 2 litres de piment confit

  • Une sélection d’épices pour sublimer le Piment Confit

    20 piments habanero

  • 10 mini-concombres
  • 2 oignons
  • 1 bonne cuillère à soupe de graines de baies roses
  • 2 échalotes
  • 10 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de voatsiperifery, poivre sauvage de Madagascar
  • 2 carottes
  • 1 cuillère à café de clous de girofle
  • 3 grappes de poivre vert frais
  • 1 cuillère à soupe de fleur de sel

Préparation du piment confit aux épices de Madagascar

Il se trouve que, préparer une recette sans épices est inconcevable à Madagascar. Contrairement à ce que beaucoup pensent, les épices ne piquent pas toutes. C’est pour cette raison que ; Associer des baies roses ou encore le poivre sauvage voatsiperifery aux préparations est tout à fait normal. Ça donne encore plus de goût, tout en nuançant les arômes.

Ces épices supplémentaires ajoutent du parfum très appétissant et tentant au piment confit. En contrepartie, les légumes atténuent le piquant et allègent l’ensemble de la préparation en s’habillant du goût de piment.

Avec les bons ingrédients et le respect de l’étape de fabrication, le piment confit est pleine de couleur et de piquant

Voici les étapes de préparation du piment confit

  1. Pour commencer, laver le piment et les mini-concombres. Ensuite, peler et laver les carottes.
  2. Sécher au torchon puis, sur une planche à découper bien sèche, ouvrir le piment en deux puis épépiner et Réserver.
  3. Couper les mini-concombres en deux dans le sens de la longueur puis garder de côté.
  4. Faire ensuite des bâtonnets pas trop fins avec les carottes.
  5. D’un autre côté, peler les oignons et les échalotes. Les couper ensuite en lamelles pas trop fines non plus.
  6. Peler les gousses d’ail et les laisser telles quelles.

Mise en bocal

  1. Laver le bocal à l’eau bouillante puis laisser sécher.
  2. Faire s’exprimer la créativité en plaçant dans le bocal les différents composants en les alternant. Ne pas oublier d’essemer le sel, les graines de baies roses, de voatsiperifery et de girofle tout au long du processus.
  3. En dernier lieu, remplir le bocal de vinaigre puis refermer hermétiquement. Laisser au frais pendant une semaine à dix jours avant de consommer.

Cette préparation de piment confit aux légumes et aux épices de Madagascar se consomme comme des cornichons. Il va de soi que, les plus téméraires choisissent les morceaux de piment alors que les autres les légumes. On peut aussi utiliser le vinaigre de la préparation pour rehausser le goût d’une salade. A Madagascar ces petits chéris accompagnent bien les galettes de manioc et les môsikiky, nos superbes brochettes parties. Le fait est que le piment confit est plutôt consommé tel quel. Contrairement à la pâte de piment qui, elle, est à poser au coin de l’assiette pour se servir par petit bout tout au long du repas.

Vite fait

LA NEWSLETTER

Réchauffez-vous l’automne sur www.epiceslekanto.com

Cliquez sur l'image et laissez-vous guider

Commentaires
Derniers commentaires.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *