Posts Tagged: Racisme;Sexisme;

AGISSEZ INTELLIGEMMENT AUX REMARQUES DÉPLACÉES.

VOUS VOULEZ RÉUSSIR? CESSEZ DE VOIR LE MAL PARTOUT!

Autant que les hommes, nous, les femmes, avons toutes des obstacles à surmonter pour réussir. Mais comment réagir intelligemment face aux remarques déplacées? Voici quelques règles infaillibles pour garder la tête haute et avancer avec assurance.

Que ce soit en présence de machos ou de pseudo racistes,,, Peu importe, ne complexez pas!

Lorsque vous êtes seule, voire en minorité dans une assemblée, montrez que votre présence est aussi légitime que celle des autres en prenant une part active et intelligente dans le débat. Ayez toujours ce comportement de dignité qui est plus efficace que le reste.

Voici quelques postures à tenir en publique:

  • Tenez vous droite, les épaules ouvertes et le menton relevé.

  • Prenez des notes et lorsque c’est à votre tour de prendre la parole, exprimez vous de façon claire et concise. Ne vous détournez pas du thème de la réunion.

  • Soyez prête à répondre avec tact aux éventuelles objections ou remarques.

  • Ne prenez pas ombrage (ou du moins ne le montrez pas) des remarques ou questions ayants traits à votre sexe, à vos origines ou à votre statut social. Ce n’est pas du racisme ni de la discrimination mais de la peur. Ce sont les signaux qui indiquent que vous les impressionnez et c’est ce qui les poussent à vous déstabiliser.

Choisissez ce moment pour confirmer que vous maîtrisez le sujet en réorientant la discussion vers l’objet de la discussion.

Les remarques racistes, machistes, sexistes et autres,,, vous allez les rebaptiser  »la peur ». Elles se distinguent en deux catégories.

  • La première catégorie est dite avec le sourire pour paraître gentil.

« – Comment se fait il que vous parliez si bien le français? »

« – Ce n’est pas une réunion tupperware les filles!»

« – Depuis combien de temps êtes vous en France? »

« – Votre pays ne vous manque-t-il pas trop? »

  • L’autre catégorie est plus incisive et difficilement masquée par un quelconque signe d’aménité:

« – Pourquoi ne retournez vous pas chez vous si vous n’êtes pas contente?»

« – Vous devriez plus vous occuper des enfants que de ce sujet »

« – Contentez vous d’être en France et taisez vous! »

La seule façon de répondre à ces remarques sans rentrer dans le jeu de la victime c’est de demander à la personne qui a fait la remarque d’expliquer où elle veut en venir par ces propos. La question poussera cette dernière à démontrer son idée sournoise qu’en général, elle se dégonflera.

Je vous invite à commenter et à me faire part de votre propre expérience qui, je n’en doute pas, est très passionnante.

N’hésitez pas à partager ce lien vers les réseaux sociaux de votre choix pour faire profiter à d’autres amis.

Veloma ou à bientôt pour un autre sujet qui nous concerne tous!!