VARY AMIN’ANANA LA SOUPE AU RIZ
Blog Le kanto
VARY AMIN’ANANA LA SOUPE AU RIZ

Vary amin’anana la soupe au riz est une tradition culinaire ancestrale malgache. Selon les régions de l’île, son nom et son aspect varient mais l’engouement est le même. Et, avant d’aborder la spécialité du vary amin’anana qui littéralement veut dire « riz au feuilles », parlons de la base. De manière classique, dans le nord de Madagascar, la recette est connue sous le nom de « Sabeda ». Il s’agit du riz nouveau parfumé cuit tel quel avec beaucoup d’eau pour un résultat relativement compacte. En revanche le « vary sosoa », l’autre nom de la recette, ressemble au sabeda mais délayé d’un peu plus d’eau. Nous savons maintenant que le vary amin’anana, c’est du vary sosoa à laquelle on y ajoute des feuilles comestibles. Il se trouve que les feuilles de cresson sont les plus utilisées mais, c’est aussi bon avec d’autres légumes verts.

Recette du vary amin’anana la soupe au riz de Madagascar

Vary amin'anana recette

Ajoutez des feuilles comestibles à votre recette de vary amin’anana

Le vary amin’anana se mange soit au petit déjeuner, soit au dîner. Mais que l’on ne s’y trompe pas : Lorsque pris au petit déjeuner, il est souvent accompagné de masikita qui sont les fameuses brochettes de zébu ou de poisson. En revanche, servi au dîner le vary amin’anana est plus léger et se mange nature. Ce qui fait sens parce qu’il est diététique notamment grâce aux actifs digestifs du gingembre.

On peut aussi en varier le goût en remplaçant les feuilles de cresson par d’autres feuilles comestibles. Pour cela il faut choisir les feuilles de pissenlit, les choux chinois amer ou encore le anamalaho. En fait, Quasiment toutes les brèdes du romazava, un autre classique malgache, sont bonnes pour faire le sabeda. Pour autant, respecter la version traditionnelle de la préparation assure l’authenticité de la recette.

Cuisine d’inspiration : Madagascar

Type de plat : Petit déjeuner ou dîner

Temps de préparation : 5 minutes

Durée de cuisson : 30 minutes

Niveau de difficulté : Facile et pas cher

Quantité : Pour 4 personnes

Ingrédients pour faire le vary amin’anana

  • 150 grammes de riz rond
  • 1,5 litre d’eau
  • 250 grammes de feuilles de cresson ou brèdes cresson
  • 1 cuillère à café de gingembre moulu
  • Sel

Étapes de préparation du vary amin’anana

  1. Commencer par laver le riz à grande eau puis jeter l’eau de lavage. Recommencer l’opération une deuxième fois puis ajouter 1 litre et demi d’eau pour la cuisson. En effet, cela parait beaucoup mais, c’est ce qu’il faut.
  2. Ajouter ensuite le gingembre moulu et le sel puis, porter à ébullition.
  3. Laisser mijoter à découvert sur un feu moyen pendant 25 minutes.
  4. Pendant ce temps, laver et essorer les feuilles de cresson puis les hacher. Réserver.
  5. Pour terminer, à l’obtention d’une soupe de riz au bout de 25 minutes, ajouter les feuilles de cresson. Bien mélanger puis laisser cuire à couvert 5 minutes de plus et la soupe au riz malgache vary amin’anana est prête.

Le fait est que, la recette est d’une simplicité de réalisation pour un goût optimal. Comme dans la majorité des recettes malgaches, les exhausteurs de goût industriels sont quasi-nuls. L’utilisation exclusive de produits frais et d’ingrédients naturels telles les épices assurent effectivement l’authenticité des mets.

Une seule épice pour le vary amin’anana

Vary amin'anana

Le gingembre est l’agent responsable des actifs antioxydants et digestifs de la recette du vary amin’anana

Le point commun à toutes les formes de préparation de la soupe au riz à la malgache est l’utilisation du gingembre. Car, pour optimiser ses bienfaits, l’épice qui se renforce en cours de cuisson est ajoutée en début de préparation. En effet, qu’elle soit fraîche ou moulue, l’épice de référence pour un bon vary amin’anana reste le gingembre. C’est que dans notre quotidien de malgaches, la chaleur du gingembre est appréciée pour son goût et son parfum. Et nous trouvons tous les prétextes pour en consommer : Tantôt pour se soigner d’un rhume, tantôt d’un mal de ventre ou tout simplement pour se réconforter. Par ailleurs, des dictons malgaches ventant les vertus du gingembre sur la fonction respiratoire et le bas du ventre pullulent.

Histoire du vary amin’anana et évolution de la recette au fil du temps

Vary amin'ananaSous l’influence de la cuisine asiatique, le vary sosoa nature a évolué pour devenir le vary amin’anana. Il s’agit d’une soupe au riz composé de brèdes et plus spécialement de feuilles de cresson. Cette version salée de la recette initiale est par ailleurs très prisée sur les hauts plateaux de Madagascar. Ces derniers temps, la recette se rapproche de plus en plus du Tsok chinois dans lequel les boulettes de viande se sont invitées.

La forme traditionnelle de cuisson de la soupe au riz peut être consommée sucrée ou salée. En effet, le sabeda ou vary sosoa nature est fort apprécié des enfants lorsqu’il est cuit au lait et adouci au miel. Cette merveille est généralement pris chaud au petit déjeuner pour son goût proche du riz au lait occidental. En outre, la version la plus appréciée des adultes est salée. Pour cette option, le sosoa nature est accompagné de boulettes de viande ou de brochettes de zébu. Au nord-est de Madagascar d’où je viens, ma grand-mère nous préparait du tilapia frit pour accompagner le sabeda.

Ci-dessous la recette en vidéo

Vite fait

LA NEWSLETTER

Promotions sur www.epiceslekanto.com

Les épices moins chères par lot de 3

Commentaires
Derniers commentaires.
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *